ABSENCE

ABSENCE  DES COURS PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES

Il n’y aura pas cours

jeudi 9 décembre prochain

ni les 27, 28, 29 décembre,

en raison des vacances scolaires de fin d’année.

Les cours reprennent le mardi 3 janvier.

RENTRÉE

Bonjour à tous !

les cours de QI-GONG  reprennent le mardi 27 septembre 2022 à 18h30.

Les cours du mercredi ont lieu désormais à 19h30.

Les cours du jeudi restent à 14h.

Désormais il y aura une interruption des cours lors des vacances scolaires.

L’association se réjouit d’accueillir de nouveaux adhérents,

mais nous vous demandons de contacter Martine au 06 76 99 61 55

avant de vous rendre aux cours, ceci afin d’assurer une harmonieuse répartition

des participants et d’éviter que certains horaires soient surchargés.

Je sais que vous attendiez cette date avec impatience…..

A bientôt

 

La voie du milieu

par Jean Pélissier 

Les rayons de la roue

convergent au moyeu.

Ils convergent vers le Vide.

 

Et c’est grâce à lui

que le char avance.

 

Un vase est fait d’argile,

mais c’est son Vide

qui le rend propre à sa tâche.

 

Une demeure est faite de murs

percés de portes

et de fenêtres,

mais c’est leur Vide

qui la rend habitable.

 

Ainsi,

l’homme construit des objets,

mais c’est le Vide

qui leur donne sens.

 

C’est ce qui manque,

qui donne

la raison d’être.

 

Tao Te King, Lao Tseu

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Notre assemblée générale aura lieu le

Mardi 28 juin à 18h30

Salle Jules Simorre de la mairie de la Tour du Crieu

Nous aurons l’occasion de faire un bilan de cette année compliquée par le covid,

échanger nos souhaits et projets

passer un moment agréable entre nous.

Nous partagerons à la suite de l’AG, un repas style « auberge espagnole ».

L’association offrira les boissons et mon petit doigt me dit que nous aurons pour le dessert le merveilleux pain d’épices de Martine ! 

SHI BA SHI

Depuis la reprise des cours, Martine inonde nos corps d’énergie vitale grâce à l’enseignement des mouvements Shi Ba Shi.

Shi ba shi signifie « 18 mouvements » en chinois.

Cette première série inspirée de mouvements de Tai chi chuan style Yang (Tai Chi de combat) a été créée en 1979 par le professeur Lin Housheng.

Le Tai Chi Qi Gong Shibashi fait partie du programme d’étude officiel à l’université de médecine en Chine.

Pratiqué dans de nombreux pays asiatiques (Indonésie et Malaisie comme exercice national, Thaïlande…), le Tai Chi – Qi Gong Shibashi a également reçu une recommandation des Nations Unies (programme de développement) pour sa promotion.

Cette technique de Qi Gong en mouvement permet d’amplifier et d’équilibrer la circulation du Qi dans le corps pour apporter vitalité et longévité.

Elle est aussi particulièrement recommandée pour les personnes souffrantes (hypertension, douleur aux lombaires, troubles cardiovasculaires ou digestifs, affections respiratoires…).

 On y retrouve la beauté du mouvement du Tai Chi et le côté thérapeutique/méditatif du Qi Gong.
Les mouvements doivent être le plus fluide et le plus relaxé possible avec une respiration douce (inspiration par le nez et expiration par la bouche).
Pour s’aider, l’esprit peut se concentrer sur l’image évoquée par le nom des mouvements comme l’envol de l’oie sauvage ou le pécheur relève son filet…

Vraiment simple et accessible à  tous (et tout âge), quelques minutes en routine suffisent pour retrouver un esprit calme et un corps plein d’énergie.

LES 18 MOUVEMENTS DE SHIBASHI ET LES BIENFAITS DE LA SEQUENCE  SELON LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE 

EVEIL DU QI

Relaxe le corps et détend l’esprit. Calme les nerfs, renforce les reins et soulage les problèmes aux genoux. La respiration régulière aide à rééquilibrer la pression artérielle. Débloque le méridien du Foie, dissolvant ainsi colère et frustration pour retrouver sang-froid.

OUVRIR LA POITRINE

La respiration plus ample favorise une détente du corps plus profonde. L’ouverture de la poitrine renforce le cœur et les poumons réduisant la dépression. Une poitrine ouverte et relaxée apporte un sentiment d’ouverture, de joie et de contentement. Facilite la détente de la partie haute du tronc, équilibre le haut et le bas, la droite et la gauche du corps, Effet bénéfique sur l’insomnie, l’hypertension. Soulage la fatigue mentale.

FAIRE DANSER L’ARC EN CIEL

Efficace pour réguler la tension artérielle et renforcer le cœur, faciliter la digestion et renforcer l’estomac, soulager des ulcères et les douleurs aux épaules. Soulage des maux de tête. Affine la taille. Renforce la résistance aux maladies.

ECARTER LES NUAGES

Développe les muscles du bassin et des jambes. Renforce le cœur, les poumons et les reins. Soigne les désordres de l’intestin grêle, les vertiges, les palpitations et un souffle trop court. Augmente l’énergie vitale. Améliore l’oxygénation du cerveau et de la tête.

REPOUSSER LE SINGE

Relâche les tensions et blocages de la poitrine, du haut du dos et des épaules. Efficace contre les problèmes d’asthme et des bronches, combat la fatigue musculaire, redonne de la force aux jambes. Soulage des maux de tête (tempes) et migraines. Stimule le méridien du foie, de la vésicule biliaire.

RAMER SUR LE LAC

Soulage des douleurs à la taille et aux jambes. Renforce le système digestif et améliore les désordres intestinaux et gastriques. Etire le haut du dos et les épaules. Stimule le méridien de la vessie et des reins. Renforce le bas du dos avec douceur.

LANCER LA BALLE DEVANT L’ÉPAULE

Calme les nerfs et réduit le stress. Restaure l’énergie avec une sensation d’équilibre intérieur et d’ouverture. Favorise un sommeil profond et reposant. Prévient la descente des organes (prolapsus) et les varices. Stimule le méridien de la rate. Favorise la sentiment de confiance et la sensation de bien-être.

CONTEMPLER LA LUNE

Accélère la circulation générale au niveau de la taille, améliore la digestion. Réduit l’accumulation de graisse, les ulcères intestinaux et gastriques. Soulage les lombaires. Stimule le méridien de la rate et de l’intestin grêle.

POUSSER LES PAUMES À DROITE ET À GAUCHE

Accélère la circulation du sang et de l’oxygène jusqu’aux extrémités des 4 membres. Contrôle et fortifie la rate. Aide l’estomac et soulage des douleurs à la taille et aux jambes. Régule les mouvements intestinaux. Améliore la résistance du corps.

JOUER AVEC LES NUAGES

Calme l’esprit en relaxant les yeux. Accélère la circulation du sang, de l’oxygène et de l’énergie dans tout le corps. Apporte une aide aux problèmes d’indigestion, d’ulcères gastriques, d’arthrites et rhumatismes.

ALLER CHERCHER LA LUNE AU FOND DE LA MER

Réduit la dépression et apporte un sentiment de joie en stimulant l’énergie dans la poitrine. Augmente la force et la mobilité de la taille et des cuisses. Régularise et améliore la circulation sanguine. Calme et équilibre le système nerveux. Stimule le méridien du cœur et des poumons.

REPOUSSER LES VAGUES

Unifie le corps et l’esprit, dissout les tensions physiques et psychologiques, augmente la positivité, renforce l’enracinement du bas du corps, fortifie la taille et les jambes. Soulage de l’hypertension, des problèmes aux genoux. Régularise la respiration.

LE PIGEON DEPLOIE SES AILES

Réduit la sensation de dépression en stimulant la circulation d’énergie dans le haut du corps. Efficace pour réduire les tensions et faiblesses dans la poitrine et le dos. Aide à traiter l’indigestion, les désordres gastriques et du foie.

EXPRIMER SA FORCE INTÉRIEURE

Soulage de la tension mentale et du stress. Favorise la circulation du sang, d’oxygène et d’énergie dans les bras. Augmente la capacité respiratoire. Régule les mouvements intestinaux. Réduit la colère par la stimulation du foie. Augmente la résistance du corps.

L’ENVOL DE L’OIE SAUVAGE

Augmente la circulation de l’énergie dans le haut du corps. Recommandé pour les problèmes aux reins, d’hypotension et de vertiges. Renforce la rate et les reins, régularise la tension artérielle. Soulage des tensions physiques et émotionnelles. Réduit le sentiment de solitude.

FAIRE TOURNER LA ROUE DE L’INERTIE

Développe la puissance et la mobilité de la taille et de l’abdomen. Envoie l’énergie dans les bras et les mains. Encourage la circulation du sang et de l’énergie vitale. Soulage les muscles fatigués des lombaires. Restaure le niveau d’énergie et facilite le nettoyage du corps (déchets). Stimule le méridien du foie et de la vessie.

TAPER DU PIED EN FAISANT REBONDIR LE BALLON

Apaise la tension mentale et réduit la fatigue physique. Equilibre le cerveau droit et gauche et apaise le système nerveux. Améliore la coordination et notre capacité sensorielle aidant à la gestion de l’équilibre physique du corps.

APAISER LE QI

Equilibre le flux et le rythme de la respiration, du sang et de l’énergie, d’avant en arrière, de la droite vers la gauche, du haut vers le bas, de l’intérieur vers l’extérieur. Permet d’emmagasiner l’énergie dans le centre du corps (Dan Tien).

Pour vous inspirer par l’exemple, vous pouvez visionner l’une des nombreuses versions:

https://youtu.be/8C53mwM9ddE

REPRISE DES COURS

 

 

 

Reprise des cours

Les cours reprennent, avec pour ma part  beaucoup de joie et d’enthousiasme, mais aussi avec un petit quelque chose :

de l’appréhension car maintenant je me suis habituée à diverses choses, un peu plus de liberté, une pratique plus solitaire plus en relation avec moi-même plus à l’écoute de mes besoins et envies.

Aussi au vu de tout cela, le besoin de vous retrouver et d’entendre mes besoins, la reprise se fera en douceur.

Les cours auront lieu tous les mercredi soir de 20h30 a 22h,

les cours du jeudi auront lieu de 14h a 15h30 tous les 15 jours,

les cours du mardi soir sont suspendus pour l’instant.

Les cours auront lieu en presentiel, salle J.Simorre à la mairie de la tour du Crieu.

Au regard des problèmes sanitaires que nous avons eu, je jouerai la carte de la prudence et le nombre de personnes sera limite à 12.

Au moins pour les premières fois vous m’appellerez pour me dire que vous venez, je tiendrai un listing des personnes présentes.

L’adhésion à l’association sera d’un montant de 30e

Les dates du mercredi soir :

23 mars et tous les mercredi : seule réserve pour les élections présidentielles et législatives les salles seront utilisées par la mairie .l’information vous sera donnée sur par le site et par mail

Les dates pour le jeudi :

24 mars et 7 avril  ensuite nous verrons en fonction des disponibilités de la salle.

L’assemblée générale aura lieu le mardi 24 juin dans la salle J.Simorre

Mon numéro est le 0676996155

A très bientôt je vous embrasse très fort

MARTINE

Année du Tigre d’Eau

L’année du Tigre d’eau commence le mardi 1er février 2022.

Rugissant ou ronronnant ?

Le Tigre d’Eau, qui gouverne 2022 d’après la pensée chinoise, fait patte de velours pour nous accompagner en douceur vers de nouvelles bases.

Le Tigre d’Eau rentre ses griffes, préférant le compromis au conflit.

Sensible et intuitif, il agit avec prudence et nous invite à faire preuve de sagesse dans nos actions, de souplesse dans nos jugements.

Le Tigre d’Eau en 2022, élément vital, est un symbole de communication spirituelle, source des émotions.

Sous sa forme Yang, le Tigre d’Eau se distingue par sa gentillesse, sa vivacité et l’attention qu’il porte aux autres.

Il maintient le dialogue en toutes circonstances.

Il nous donne le courage de renoncer à nos acquis pour construire l’avenir sur de nouvelles bases.

Dans la culture chinoise, les tigres protègent les nourrissons et tous les enfants. Le Tigre d’Eau nous confie la mission de mettre les générations futures à l’abri des difficultés.

Beaucoup de dépenses en 2022, d’argent autant que d’énergie, utiles pour transformer notre destin et organiser notre futur.

Les avancées technologiques joueront un plus grand rôle dans la préservation de la planète (« Le tigre compte sur la forêt, la forêt compte sur le tigre«  proverbe chinois).

Sur le plan relationnel, le Tigre table sur le charisme, la sympathie et l’empathie pour nouer des liens solides et durables.

Parions sur le travail d’équipe et sur nos efforts partagés pour décrocher de belles victoires !

Bonne année du Tigre d’Eau !

Bonne Année 2022 !

Qu’entend on dans un coquillage ?
La mer, les vagues ?
on entend en fait ce que l’on souhaite entendre…..
Je vous souhaite d’entendre dans 2022
tant de belles choses, réalisations, joies et amour.
Tout est là, il suffit de vouloir l’entendre !
Bonne et heureuse année 2022 !
et à bientôt de nous retrouver….

L’indispensable outil !

par Jean Pélissier, professeur en MTC

Séries télévisées, portables, SMS, informations en boucle, contre-informations, excès de paroles, colères, incompréhensions, violences verbales, conflits, peurs, justifications, notre esprit est soumis à un maelström de pensées.

 En médecine chinoise, il est dit qu’à l’instar d’une diététique non contrôlée, l’excès de pensées épuise l’énergie de la Rate-pancréas.

 Rappelons-nous : ce logiciel-organe est « la gare de triage » des aliments que nous ingérons, « gardant le pur et rejetant ce qui n’est pas nécessaire pour la vitalité de notre corps ».

Mais c’est aussi « le centre de tri » des informations que nous recevons.

 Une boulimie informationnelle épuise littéralement l’énergie de cet organe.

  Or, si on s’en réfère aux cycles des cinq éléments, l’énergie de la Rate contrôle les Reins, là où se trouve logée notre batterie, nos défenses immunitaires et nos facultés d’adaptation.

 Cette perte de contrôle nous affaiblit et nous sommes de plus en plus perméables aux agressions extérieures, mais aussi à l’explosion de très nombreuses pathologies internes.

 Un seul moyen pour sortir de cette spirale autodestructrice, hormis le fait de s’éloigner des médias « phagociteur de pensées »,

c’est d’arrêter notre ordinateur central, de freiner le flot incessant de nos pensées avant que notre corps ne se mette en mode burnout.

 Dans les méthodes de prévention mises à notre disposition par la médecine chinoise, il existe pour cela une pratique incontournable :

la MEDITATION.

 Tout le monde sait, connaît ! Une multitude de livres traitants de ce sujet, la plupart du temps lu qu’une seule fois, s’endorment sur les rayons de nos bibliothèques.

 À force de mettre la barre trop haute, à vouloir méditer une à deux heures par jour, les vrais pratiquants finissent par se compter sur les doigts de la main.

 Mais en réalité, l’acte méditatif devrait accompagner pratiquement chaque instant de notre vie.

C’est la PLEINE CONSCIENCE !

 Cette culture de l’instant présent permet de calmer le flot de nos pensées et de retrouver le calme intérieur.

 Comme disait mon maître, quand vous buvez: vous buvez, quand vous pissez: vous pissez. Vous ne pensez à rien d’autre.

 Un exemple que je donne souvent : imaginez que vous vous immergiez dans les profondeurs de votre corps.

Tout est noir, calme, sans bruit ou si peu.

Votre usine intérieure, à l’insu de votre plein gré, continue inlassablement son travail quotidien.

Les battements de votre cœur, votre respiration rythment votre interne.

Votre sang, vos hormones, votre influx nerveux, vos énergies circulent sans entrave.

Des milliards de cellules naissent, et autant s’autodétruisent.

Dans cet état d’immersion, à l’instar d’un apnéiste, vous entrez dans le monde du silence.

 Donc avant de calculer le nombre d’heures de méditation que vous pratiquez, un peu comme un pilote d’avion,

vivez en pleine conscience chaque acte de vie, et ce le plus souvent possible.

 Au bout du chemin, un état de plénitude, de calme intérieur, de « zenitude », de bonheur permanent s’installe.

  Voici une petite histoire tirée de l’oeuvre de Tchouang Tseu, penseur taoïste du 4e siècle avt JC, et mise au goût du jour par Yu Dan :

     « Un menuisier dans le feu de l’action avait lancé son bras en l’air et d’un geste un peu trop enthousiaste éjecté au loin la montre qu’il avait au poignet.

     Il eut beau fouiller partout parmi la sciure et les copeaux de bois qui jonchaient le sol, rien n’y fit : la montre demeurait désespérément introuvable.

     Ses apprentis s’y étaient mis aussi : l’union ne fait-elle pas la force ? Ils continuèrent ainsi à fouiller ensemble.

     Mais la pièce était dans un tel désordre, le sol était jonché d’un bric-à-brac indéfinissable :

vraiment, il était impossible de s’y retrouver.

La nuit s’était mise à tomber, et ils décidèrent d’un commun accord de remettre les recherches au lendemain.

     Le fils du menuisier qui se trouvait là resta pour jouer dans l’atelier de son père.

     Il rentra peu de temps après, annonçant à celui-ci qu’il avait retrouvé la montre ! 

     Très surpris, le menuisier lui demanda : « mais il fait déjà si sombre, comment as-tu fait ?

     Le petit garçon lui répondit :

« Après le départ de tout le monde, je me suis retrouvé là tout seul dans le silence, et alors j’ai pu entendre son tic-tac.

J’ai repéré d’où il venait, et j’ai retrouvé la montre parmi la sciure et les copeaux. »

     Est-ce que la finalité de la pleine conscience, acte méditatif s’il en est, ne serait pas de nous mettre à l’écoute du Tic-Tac de notre âme ?  » 

Prévention

Inspiré d’un texte de Jean Pélissier, professeur de MTC

Vous l’avez compris, la prévention doit être au centre de nos « actes de vie ».

Or, une vie entière peut se résumer en une journée.

À partir du lever, jusqu’au coucher, vous allez passer par toutes les saisons de la vie, avec comme point d’orgue, midi qui est à l’apogée de votre vitalité. 

Deux mots que vous devriez répéter tout au long de la journée, un peu comme un mantra : « je souris » et « je respire ». 

Le sourire à une incroyable puissance pour vous permettre « d’ouvrir votre cœur » et faire circuler vos énergies. Et surtout, il potentialise la captation de l’énergie qui vous entoure. 

La respiration est le soufflet de votre vitalité.

C’est elle, quand elle est conscientisée, qui vous permet de recharger votre batterie des reins, sous-entendu l’incroyable pouvoir d’adaptation et d’auto-guérison de votre corps.

C’est cette respiration qui permet de vous créer une véritable barrière protectrice empêchant entre autres la pénétration des intrus : virus, microbes, bactéries…

Bref, c’est à tout moment de la journée que vous devriez vous poser la question :

« Est-ce que je respire, ou suis-je en apnée ? ».

 

En dehors de ces deux mantras, optez pour la RÉGULARITÉ.

Le cosmos, la nature qui nous entoure, l’entièreté des fonctions de notre corps ont comme point commun dans leur mode de fonctionnement, ces deux mots : 

Rythme et régularité

Cadencez vos journées en mangeant aux mêmes heures.

Ceci est tout aussi important pour les heures de lever et de coucher. 

Insérez dans votre quotidien une à deux fois dix minutes de relaxation, ou/et, dix minutes de méditation assise, un quart d’heure de Qi Gong ou d’exercices permettant de conserver la souplesse de toutes vos articulations, afin de libérer la circulation de l’énergie et réguler vos organes internes. 

Et chaque fois que vous pouvez, montez et descendez des marches d’escalier, et surtout marchez encore et encore, toutes ces pratiques devant se faire en pleine conscience. 

Ne dites jamais : « je n’ai pas le temps ».

C’est vous le capitaine de votre vie.

Huit heures pour dormir, huit heures pour travailler (et heureux celui qui s’amuse en travaillant) et huit heures pour vous occuper de vous et des autres 

Cette ritualisation des actes de vie vous permet de déboucher sur un état de pleine conscience quasi permanent.

Et n’oubliez pas : « Votre batterie rechargée à bloc vous devenez invulnérable et la peur se dissout comme neige au soleil ».

Au sujet de la PEUR, je voudrais partager ce très beau texte de Khalil Gibran :

On dit qu’avant d’entrer dans la mer, une rivière tremble de peur.

Elle regarde en arrière le chemin qu’elle a parcouru, depuis les sommets des montagnes, la longue route sinueuse qui traverse des forêts et des villages.

Et, devant elle, elle voit un océan si vaste, qu’y pénétrer ne paraît rien d’autre que devoir disparaître à jamais.

Mais il n’y a pas d’autre moyen.

La rivière ne peut pas revenir en arrière.

Personne ne peut revenir en arrière. Revenir en arrière est impossible dans l’existence.

La rivière a besoin de prendre le risque d’entrer dans l’océan parce que c’est alors seulement que la peur disparaîtra, parce que c’est là que la rivière saura qu’il ne s’agit pas de disparaître dans l’océan, mais de devenir océan. »

Nous sommes comme la rivière, le changement nous fait peur : nous ne savons pas encore que « Nous sommes le Changement » !