Le Cerf

Le Cerf

Le beau temps s’est installé, la nature explose de vigueur et de créativité.

Dans l’enchainement des 5 animaux (enseignement officiel du Qi-Gong en Chine), le Cerf vient en deuxième position.

Le cerf est un animal calme, au corps fin, bien adapté à la course et aux bonds.

Le Cerf symbolise la peur, la crainte et est lié au Rein.

(la médecine chinoise parle du Rein, au singulier, comme d’un organe rassemblant un ensemble de fonctions).
On travaille donc surtout sur l’enroulement de la colonne, les torsions, pour masser, stimuler le Rein.

Si le Rein est fort, on peut aborder la vie avec détermination et confiance.
Les correspondances vont aussi plus loin, le Rein est lié à l’eau, l’eau est yin.

Le Rein « s’exprime » dans l’oreille: un trouble de l’énergie du Rein peut être à l’origine de vertiges, d’une baisse d’audition ou d’acouphènes…

Sur la tête, il porte des bois… que nous imiterons avec nos doigts ((majeur et annulaire repliés, pouce, index et auriculaire tendus).

Ces exercices sont très intéressants pour détendre le dos, les épaules,  renforcent la colonne, stimulent  la circulation énergétique (Dumai, Dantian et Mingmen).

Dans le Qi-Gong que nous enseigne Martine, le Cerf est associé au coeur, donc à l’élément Feu.

Cela n’est pas contradictoire avec l’aspect prôné par l’enseignement chinois, car les éléments Feu et Eau sont liés et découlent l’un de l’autre de même que le coeur et le rein sont indispensables l’un pour l’autre.

Notre  Cerf est calme, souple, léger… entrons dans la belle saison avec détermination et confiance.

L’Ours

L’Ours

Aujourd’hui et pour trois semaines nous rentrons dans la saison intermédiaire de l’ours.

Derrière son apparente lourdeur et sa démarche nonchalante, l’ours cache beaucoup d’habileté et de souplesse.

L’ours est simple, stable, bien enraciné et peut devenir redoutable et terrifiant dans l’adversité.

« L’ours a la force de pousser les rochers et d’ébranler les arbres« .

Massif et calme à l’extérieur, il est souple et mobile intérieurement : lorsqu’il se met à marcher, malgré sa lourdeur, il s’affaisse tout en souplesse, il semble ne pas avoir d’ossature.

Le pratiquant doit exprimer la légèreté et la souplesse derrière la lourdeur et la stabilité. Chercher l’immobilité dans le mouvement.

L’ours, au travers de sa stabilité, son enracinement correspond à l’élément terre, à l’intersaison, au centre.

Il va emmener le qi vers le bas et se concentrer dans le  Dan Tien.

Les mouvements de l’ours renforcent la rate et l’estomac.

La Terre correspond en médecine chinoise à l’organe « rate – pancréas  » .

L’expression psychique liée à la rate est la réflexion, la « rumination » : celui qui pense trop, surmène son intellect, s’inquiète en permanence, a du mal à se décider, et blesse la rate.

En Qi Gong, on renforce l’élément Terre en captant l’énergie du sol, en s’enracinant, en descendant notre centre de gravité.

Dans le Qi Gong des 5 animaux, la marche de l’Ours favorise l’enracinement, remet « les pieds sur terre », encourage la confiance en soi.

 

 

Qi-gong du singe

En ce moment nous pratiquons :

XlLl HOU GONG

La purification du Singe

Ce Qi-gong fait partie de la série « Wu wudong wu », la danse des cinq animaux.

Il est consacré à l’Elément Eau (REIN) et à son animal emblématique qui est ici le Singe 

 

Ce Qi Gong traditionnel chinois est attribué à HuaTuo.

Hua Tuo (220-280 après J.C), est un médecin et chirurgien chinois ayant marqué l’histoire de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Il est le père de l’anesthésie, mais il est également connu pour l’accouchement par acupuncture.

Hua Tuo note aussi que la culture physique facilite la digestion et la circulation, et qu’elle fortifie le corps.

Il inventa ainsi le  « Jeu des Cinq Animaux » (tigre, cerf, ours, singe et grue).

Ce puissant Qi Gong, ludique et énergisant, redynamise les diverses circulations et aide à la correction des problèmes posturaux.

Chaque animal comprend une phase préparatoire ainsi qu’une phase de mise en circulation.

 

La GRUE

La grue est une grande dame pleine de classe et d’élégance, son vol est gracieux.

La grue est calme, apaisante comme l’énergie de l’automne après l’euphorie de l’été.

Le pratiquant s’efforcera d’intégrer cette noblesse naturelle, toujours conscient de son axe.

Les mouvements de la grue renforcent les poumons, apaisent le cœur, en travaillant sur l’ouverture de la cage thoracique, sur la respiration, sur le relâché de chaque articulation des membres supérieurs pour stimuler les poumons.

Nous y voilà, c’est l’Automne, le temps  se rafraichit, il  pleut, les feuilles tombent.

Les journées  raccourcissent.

Et l’on se sent un peu triste, un peu mélancolique, fatigué…

Pas de soucis: c’est de saison !

La nature se prépare pour l’hiver, tout se ralentit et entame son repli.

L’automne est associé au sentiment de la tristesse, à l’élément métal, à la couleur blanche et son animal symbole est l’oiseau, la grue.

L’organe associé est le Poumon, c’est lui qui règle le débit de l’énergie dans les méridiens.

Le Poumon a la charge de la respiration, il se nourrit du Qi de l’air qu’il combine avec celui des aliments.

Le Poumon, seul organe directement « ouvert vers l’extérieur », (il gouverne l’ouverture et la fermeture des pores, le nez et la gorge), est vulnérable: la MTC lui attribue un rôle important dans la distribution de l’énergie défensive.

C’est donc une bonne saison pour renforcer le poumon (et éviter quelques rhumes et sinusites… sans parler de la fameuse grippe ).

Fourbissons nos armes !

Un bon massage des ailes du nez aux premiers signes de méchant rhume peut parfois suffire à court-circuiter l’attaque !

Dans le Qi Gong des 5 animaux, l’oiseau nous permet d’étirer les méridiens du Poumon (et du Gros Intestin qui est « l’entraille » associée), de libérer les émotions emprisonnées dans les fascias, de fortifier la poitrine, de faire jouer muscles et tendons pour débloquer le haut du dos, les épaules, les bras.

Les exercices :

–       stimulent Du Mai et Ren Mai les deux « vaisseaux » (gouverneur à l’arrière  et concepteur à l’avant), favorisant une meilleure amplitude respiratoire.

–       sollicitent aussi le sens de l’équilibre.

–       opèrent un massage du cœur et des poumons grâce aux mouvements des bras.

–       activent les méridiens du poumon et Gros Intestin.

 

Les émotions apparentées à la tristesse: la peine, le chagrin, les remords, la mélancolie, l’affliction, la désolation « blessent » le Poumon.

Une tristesse vécue sur une  longue période  diminue ou épuise le Qi et attaque le Poumon (essoufflement, fatigue, états dépressifs, voix faible, pleurs, etc…).

 

Conclusion: Ne vous laissez pas abattre, faites l’oiseau si vous avez le moral dans les chaussettes, et prenez votre envol automnal vers de nouveaux horizons…
Et surtout RESPIREZ !

Le TIGRE

QI-GONG du TIGRE  FU HU GONG

 

Le printemps est là !

Après les rigueurs de l’hiver, saison de repli, la nature revit, notre esprit est plus vif.

Le printemps, symbole de renouveau est associé à l’élément « bois », à la couleur verte.

Cet élément « bois » est lui-même associé en médecine chinoise à l’organe « foie ».

Cet organe (qui n’est pas uniquement le foie , mais représente un ensemble de fonctions) est lié à son tour à une émotion: la « colère ».

L’animal associé à la colère est le « Tigre ».

Le tigre c’est la puissance, la force tranquille, mais qui peut exploser à tout instant

« Quand il se meut, il engendre le vent et lorsqu’il feule, les montagnes retentissent et les vallées résonnent ».

« Il se meut comme une bourrasque et il est calme comme la lune« .

Dur à l’extérieur, souple à l’intérieur, il peut passer rapidement d’un état de calme et de sérénité à un état de vivacité et de férocité ; alternance de détente et de contraction.

Son regard est éclatant, son esprit s’exprime dans ses yeux et sa puissance surgit dans ses griffes.

Cette force jaillissante est comme l’énergie du printemps qui émerge de son repos hivernal.

Dans les « Exercices des 5 animaux » du qi gong de santé, le Tigre est le premier animal à apparaitre.

Physiquement, cet exercice stimule et réchauffe les muscles.

Mentalement, il s’agit de se glisser dans la peau du tigre, imiter sa démarche souple, féline, mais aussi savoir montrer ses griffes pour bondir et saisir sa proie, (ce qui stimule les tendons).

Le regard est calme mais intense et effrayant ce qui nous permet d’extérioriser notre colère, notre agressivité.

Pour harmoniser l’énergie du « Foie » et de ses méridiens, on fera donc le Tigre…

Dans la numérologie taoïste le « Bois » correspond au chiffre 8. Ainsi, il est dit que les exercices destinés à harmoniser l’énergie du bois seront répétés 8 fois…

Alors, ne réfléchissez plus  (cela blesse la « Rate »!) et faites le Tigre…

 

L’Oie sauvage

En cette saison nous pratiquons également

le QI-GONG de l’oie sauvage    DAYAN QI-GONG

 Les pratiques du Qi Gong de l’Oie Sauvage sont en elles même un système complet de guérison.

C’est le plus célèbre Qi Gong et, aujourd’hui, le plus largement pratiqué en Chine. Il est très connu pour ses admirables et gracieux mouvements qui suggèrent l’image d’une Oie Sauvage innocente et sans crainte.

Ces oiseaux atypiques, observés
depuis des siècles par les pratiquants des écoles des monts Kunlun, représentaient la beauté et l’harmonie du flot d’énergie (Qi) libéré par leur ascension en flèche.

Contrairement à la croyance occidentale « pas de profit sans douleur », les mouvements circulaires et spiralés des Qi Gongs de l’Oie Sauvage sont conçus pour être effectués sans efforts et avec fluidité.

En ce qui concerne « l’intention », Le Qi Gong de l’Oie Sauvage démontre qu’il n’existe pas de mouvement intentionnel sans conscience.

Toutefois une trop forte intentionnalité peut inhiber le doux mouvement du Qi.

Le Qi Gong de l’Oie Sauvage préconisant le « Wu – Wei » ( non agir ) et le « Tuo – Yi » (minimiser la pensée), comme tout mouvement de Qi Gong, les mouvements de l’Oie Sauvage sont destinés à activer certains points d’acupuncture et a permettre à l’énergie de s’écouler dans les vaisseaux principaux à l’avant et à l’arrière du torse.

Le Qi Gong de l’Oie Sauvage peut accroitre la force interne et la souplesse, améliorer les fonctions immunitaires et la circulation sanguine, développer les mouvements respiratoires et aider à développer la perception de votre propre flux d’énergie interne.

Probablement la chose la plus merveilleuse dans le Qi Gong de l’Oie Sauvage c’est que cela est tout à fait agréable.

Les mouvements sont comme des mouvements de danse qui vous rendent légers et joyeux, tandis que les méditations vous rendent paisibles et détendus.